Bangkok sous le signe de la bière artisanale

Bangkok sous le signe de la bière artisanale

En février dernier, j’entamais mon périple vers la Nouvelle-Zélande. Un tel voyage prend en moyenne une trentaine d’heures en avion et, compte tenu de la distance, il est impossible de l’effectuer sans escale. J’ai donc décidé d’en profiter pour passer une semaine et demie en Thaïlande et découvrir pour la première fois l’Asie. Direction la bouillonnante ville de Bangkok, avant quelques jours sous les palmiers de l’île Koh Samet.

Après avoir quitté l’hiver Parisien en pull et jean, je débarque sous la chaleur écrasante de Bangkok et je regrette déjà de ne pas avoir enfilé un short à l’aéroport. Le métro est fort heureusement climatisé et m’emmène directement dans le centre de la ville. Une fois dehors, c’est une autre histoire. Le soleil brille et il fait chaud, très chaud. J’arpente les rues du quartier de Phaya Thai sous 35 degrés, backpack sur le dos et pull à la main, afin de rejoindre mon auberge de jeunesse : The Yard. J’y passerai un excellent séjour, je la recommande donc à tous les voyageurs à la recherche d’un endroit agréable et tranquille à Bangkok !

The Yard, vue depuis la cour

The Yard, vue depuis la cour

Concernant la bière artisanale, je n’avais pas d’énormes attentes, la Thaïlande n’étant pas très réputée pour ses bières. Là-bas, les boissons reines sont la Chang et la Leo. Deux bières industrielles, consommées en masse dans l’ensemble du pays par les locaux et les touristes. Des bières de soif, de type Lager, qui sauront me contenter après une journée passée à arpenter les plages de l’île de Koh Samet, mais qui ne marqueront clairement pas mon palais.

Après quelques recherches, j’apprends également que la Thaïlande n’est pas vraiment un paradis pour les brasseurs amateurs ou les personnes souhaitant lancer leur business de craft beer. En effet, la section 5 du Liquors Act de 1950 indique qu’il est tout simplement illégal de brasser de la bière pour sa consommation personnelle, sous peine de se voir infliger une amende et/ou une peine de prison. Pour obtenir une licence de micro-brasseur, la loi stipule qu’il faut produire un minimum de 100 000 litres par an, une quantité très importante et difficile à réaliser pour un brasserie venant à peine de débuter. Tout ceci a donc pour résultat de favoriser les « mastodontes » de la bière industrielle du pays, en évitant un maximum la concurrence. Heureusement, la résistance s’organise comme avec l’association Thai Craft Beer Liberation qui tente de faire bouger les choses, doucement mais sûrement !

Néanmoins, la ville de Bangkok reste dotée de quelques bars spécialisés dans la bière artisanale, proposant souvent une belle sélection de craft beer étrangères. J’ai eu la chance de me rendre dans trois d’entre eux lors de mon passage dans la capitale : Feat Lab, Hair of the Dog (Phloen Chit) et le fameux Mikkeller Bangkok.


I - Feat Lab

Feat Lab

Feat Lab

Feat Lab est un tout petit bar, pouvant accueillir une vingtaine de personnes et ressemblant, de prime abord, à un café trendy plutôt qu’à un bar à bières. En y entrant, vous serez accueilli par le sourire de Khun Paul, propriétaire des lieux et vous aurez le choix entre 6 bières à la pression, venant principalement des USA et du Royaume-Uni. Le prix de la pinte se situe entre 240 et 300 bahts (environ 6/8 euros) et des happy hours sont proposées de 17h à 19h. Le lieu dispose également d’un frigo contenant une grosse cinquantaine de références en bouteilles et cannettes (en immense majorité étrangère). Côté cuisine, l’inspiration US se fait ressentir entre chicken wings, frites, burgers et autres Mac’n’Cheese.

Le Feat Lab, fréquenté par de nombreux locaux le week-end, est une très bonne adresse pour tous les fans de craft beer en voyage dans la capitale Thaïlandaise.

Feat Lab
42/11 Phayathai Rd,
Thanon Phetchaburi, Ratchathewi,
Bangkok 10400

II - Hair of The Dog (Phloen Chit)

Hair of The Dog (Phloen Chit)

Hair of The Dog (Phloen Chit)

Situé dans une ruelle, Hair of the Dog (Phloen Chit) partage son espace avec un bar à cocktails se situant au 1er étage. Côté bières, on y retrouve 15 choix à la pression, avec une belle variété disponible entre IPA, Stout, Lager et autres bières acides. Le bar est décoré de manière à ressembler à une sorte de clinique de film d’horreur, ce qui surprend un peu au début mais donne également au lieu cette atmosphère toute particulière. Le staff est bienveillant, connaît vraiment ses références et n’hésitera pas à vous conseiller si vous êtes indécis.

Le Hair of the Dog propose également une très belle sélection de bières en bouteilles dans des frigos situés au fond du bar. Mon seul regret concerne les prix, que j’ai trouvé un peu excessif pour Bangkok, situés entre 6,5 et 8 euros (200/300 bahts) pour 33cl. Hair Of The Dog possède une seconde adresse, située dans le quartier de Phrom Phong, que je n’ai malheureusement pas eu le temps de visiter.

Hair of The Dog (Phloen Chit)
888/26 Ploenchit Road,
Lumpini, Patumwan,
Bangkok 10330

III - Mikkeller Bangkok

Si vous connaissez déjà un peu le monde de la craft beer, le nom de Mikkeller doit certainement vous dire quelque chose. Pour les autres, petit rattrapage : Mikkeller est une brasserie Danoise, fondée en 2006 et appartenant à Mikkel Borg Bjergsø. Sa particularité ? C’est une brasserie itinérante, sans local fixe, qui s’invite donc chez les brasseurs du monde entier pour y élaborer des recettes, brasser ou effectuer des collaborations.

Reconnue par tous pour leurs bières uniques et expérimentales, Mikkeller est souvent classée parmi les meilleures brasseries de la planète. La marque est implantée dans le monde entier grâce à ses bars et gastro-pubs de San Francisco, Stockholm, Barcelone, Tokyo ou encore… Bangkok ! C’est donc à cette adresse que je me suis rendu lors de mon passage en Thaïlande. Le bar se situe dans le quartier de Watthana et vous demandera un certain sens de l’orientation pour vous y rendre, l’établissement étant caché dans un dédale de ruelles. Une fois arrivé, la tranquillité du quartier et du jardin viendra certainement récompenser votre périple.

Une partie de la terrasse du Mikkeller Bar de Bangkok

Une partie de la terrasse du Mikkeller Bar de Bangkok

Le lieu est petit, mais superbe. Le bois y est omniprésent et les murs sont décorés aux couleurs de Mikkeller. Côté bières, ce ne sont pas moins de 30 pressions venues du monde entier qui vous attendent. La sélection est de qualité et la palette de styles très large, vous y trouverez forcément votre bonheur. Dans le cas contraire, l’immense liste de bières bouteilles disponibles devrait pouvoir répondre à vos attentes. Si vous êtes spécialement là pour déguster du Mikkeller, sachez que seuls 3 ou 4 becs lui sont dédiés, mais le bar propose un choix conséquent de la gamme en bouteilles et cannettes.

🙏 🍺

🙏 🍺

Le staff est souriant et agréable, enclin à discuter lorsque l’occasion se présente. Côté prix, cela reste onéreux pour la Thaïlande, comme beaucoup d’établissements spécialisés craft beer. Il est également possible de manger sur place, avec une carte proposant snacks, burgers, salades... Pour les plus aventureux (et fortunés), un restaurant gastronomique se trouve à l’étage et vous permettra de déguster, entre-autre, un dîner composé de 10 plats, tous imaginés par le chef étoilé Dan Barke et pouvant s’accompagner d’un pairing bière/cidre/vin.

Mikkeller Bangkok
26 Ekkamai Soi 10 Yeak 2,
Phra Khanong Nuae, Watthana,
Bangkok 10110

_____________________

C’est ainsi que s’est achevé, en février 2018, mon périple Thaïlandais et je dois m’avouer surpris d’avoir trouvé de si belles adresses craft beer. Côté visite, la ville est bouillonnante, vivante, étonnante. Une vraie belle découverte avant de m’envoler pour la suite de mes aventures à l’autre bout du monde !

Quand la bière artisanale mène au voyage

Quand la bière artisanale mène au voyage

Au cœur du Northland - Sawmill Brewery

Au cœur du Northland - Sawmill Brewery